Pourquoi-ce-livre

POURQUOI CE LIVRE

Parce que nous voulons témoigner de la situation de ces populations, de la richesse de leur culture, de la beauté de leur environnement, de la difficulté à trouver leur place dans l’Australie blanche et que sur tous ces points nous pensons être bien placés pour le faire.

François Giner a eu le privilège de partager sa vie pendant 20 ans avec des membres de la communauté Ngkalabon au centre de la terre d’Arnhem. Après avoir été intégré à leur famille, il fut invité à participer à leurs cérémonies.  Le livre « En Terres aborigènes » est une biographie qui couvre la période allant de son arrivée en 1988 jusqu’en 2002.

Dans le livre photo nous avons estimé nécessaire de revenir de manière vivante sur ce que fut la colonisation de l’Australie depuis 1788, date où les premiers colons débarquèrent jusqu’au jour ou Georges (Balang Jangawanga) rencontra pour la première fois des hommes blancs alors qu’il avait 14 ans (aux environs de 1950).

Puis photographies, descriptions récits et anecdotes se succèdent pour aborder ce qui nous a semblé indispensable à la compréhension de ce peuple : leur vie sur les terres, leur mode de vie (chasse, pêche, cueillette), leur environnement et leur culture qui forme un ensemble indissociable mêlant leurs mythes fondateurs, leurs croyances, leurs lois, leur mode d’enseignement et ce qui en découle à savoir la peinture, la musique et la danse. Nous terminons cette partie sur la manière dont le monde des blancs envahit et détruit ce qui reste de leur culture.

Le livre se referme sur deux chapitres importants et rares, la relation de la première cérémonie d’initiation à laquelle François fut conviée et la cérémonie funéraire qui honora la mémoire de son ami Georges disparu à l’été 2010.

——–

Jean et Wei Charbonneau, conférenciers et journalistes de Connaissances du Monde ont réalisés plusieurs films sur l’Australie dont le tout dernier « Australie: du grand Ouest à la Tasmanie. Le programme et l’agenda de leurs conférences est indiqué sur leur site.